Collection Lambert
en Avignon
5 rue Violette
84 000 Avignon
Ouvert tous les jours
sauf le lundi de 11h à 18h.
Juillet/août : tous les jours
de 11h à 19h.

La Collection Lambert

Présentation

Collection Lambert - Facade Raspail - ©Berger&Berger
zoom < >
image 1
Collection Lambert - Facade Raspail - ©Berger&Berger

>

La Collection Lambert

 

La Collection Lambert en Avignon est un musée d’art contemporain unique, né à l’initiative d’un marchand d’art et collectionneur, Yvon Lambert, qui a fait don à l’État d’un ensemble exceptionnel d’œuvres majeures de la seconde moitié du XXe siècle et du début du XXIe siècle. Abritée au sein de deux magnifiques hôtels particuliers du XVIIIe siècle au cœur d’Avignon, la Collection Lambert y présente des expositions ambitieuses et un programme culturel et éducatif varié, avec le soutien de l’État, de la Ville d’Avignon, de la Région, du Département et de mécènes privés.

 

À la création du musée en l’an 2000, les œuvres d’Yvon Lambert étaient en dépôt et la Collection n’occupait que l’Hôtel de Caumont. Une donation de plus de 550 œuvres à l’État a été officialisée en 2012 et un projet architectural, conduit par les architectes Cyrille et Laurent Berger, a porté en 2015 la surface du musée à près de 5.000 m2, avec l’adjonction de l’Hôtel de Montfaucon et l’aménagement d’un auditorium.

 

La collection est constituée d’œuvres d’artistes aussi variés et renommés que Jean-Michel Basquiat, Miquel Barceló, Sol LeWitt, Robert Ryman, Lawrence Weiner, Nan Goldin, Andres Serrano, Christian Boltanski, Daniel Buren, Douglas Gordon, Cy Twombly, Niele Toroni, Bertand Lavier, Claire Fontaine, Miroslaw Balka, Adel Abdessemed ou Francesco Vezzoli, avec des ensembles souvent sans équivalent dans d’autres collections françaises.Les grandes expositions qui ont jalonné les premières années de la Collection Lambert à Avignon, sous la direction d’Eric Mézil, ont été consacrées à Christian Marclay, Francis Alÿs, Roni Horn, Vik Muniz, Sol LeWitt, Laurence Weiner ou Cy Twombly. Une exposition hors les murs, La Disparition des lucioles, a été organisée dans l’ancienne prison Sainte Anne pendant la durée des travaux en 2014. La réouverture s’est faite en 2015 avec une grande exposition consacrée à Patrice Chéreau. De nombreux artistes ayant séjourné à Avignon y ont créé des œuvres, dont certaines sont venues enrichir la Collection. Plusieurs expositions ont par ailleurs été présentées à l’étranger, comme à Rome (Villa Médicis) ou à Münster (Kunstmuseum Pablo Picasso).

 

Une exposition composée d’une sélection régulièrement renouvelée d’œuvres du fonds est présentée en permanence dans l’Hôtel de Caumont, avec des focus consacrés à certains mouvements ou à certains artistes particulièrement bien représentés dans la collection, tandis que l’Hôtel de Montfaucon accueille les expositions temporaires selon deux cycles annuels.

 

Collection Lambert - Atrium - ©Berger&Berger
zoom < >
image 1
Collection Lambert - Atrium - ©Berger&Berger
Collection Lambert - Cour Ganivet - ©Adagp -Pascal Martinez
zoom < >
image 1
Collection Lambert - Cour Ganivet - ©Adagp -Pascal Martinez

>

Hôtel de Caumont

Joseph de Seytres seigneur de Verquières-en-Provence et Marquis de Caumont demande les plans d’un hôtel à Jean-Baptiste Franque, célèbre architecte d’Avignon. Les fondations sont posées en 1720, puis les travaux sont interrompus et ne se terminent qu’en 1751. Le département du Vaucluse acquiert cet hôtel en 1878, qui devient une caserne de gendarmerie, une université de Lettres, et enfin, après l’avoir cédé à la Ville d’Avignon, un musée d’art contemporain en 2000.

 

Hôtel de Montfaucon

Le seigneur de Costebelle, puis le duc de Galéans-Gadagne demande au même architecte, Jean-Baptiste Franque de construire un hôtel particulier, dont les travaux débutent en 1751. Le bâtiment a accueilli pendant de nombreuses années l’Ecole supérieure d’art d’Avignon, avant de devenir un musée en 2015.

 

>

La programmation

La Collection Lambert propose à partir de l’été 2018 une programmation organisée en deux volets distincts dans chacun des deux hôtels particuliers (l’Hôtel de Caumont et l’Hôtel Montfaucon) qui l’abritent depuis son extension :

 

-Une exposition composée d’une sélection d’œuvres du fonds permanent de la Collection Lambert (et notamment de la donation effectuée en 2012) est présentée en permanence dans l’Hôtel de Caumont, par roulement, avec des focus consacrés à certains mouvements ou à certains artistes particulièrement bien représentés dans la Collection ;

 

-Une ou plusieurs expositions temporaires sont présentées deux fois par an (sur les trois plateaux de l’Hôtel Montfaucon), pour apporter un nouveau regard sur la production d’artistes de grande renommée ou pour mettre en valeur le travail d’artistes plus jeunes, mais déjà bien repérés sur la scène artistique internationale.

 

Ce cycle d’expositions s’enrichit au quotidien d’une programmation culturelle à la fois populaire et exigeante, organisée dans l’auditorium ainsi que dans certaines salles d’exposition. Conférences, rencontres, projections, performances, concerts, invitations faites à des auteurs, poètes, architectes, cinéastes, interviews des artistes présentés dans le musée, sont proposés à un public large tout au long de l’année et font de la Collection Lambert un véritable centre culturel au cœur de la cité papale.

 

Collection Lambert - Atelier Fripons - ©Collection Lambert
zoom < >
image 1
Collection Lambert - Atelier Fripons - ©Collection Lambert

 

>

La médiation

Depuis son ouverture, la Collection Lambert porte un grand intérêt à l’ensemble des publics et les nombreuses actions de médiation s’adressent aussi bien au public scolaire, au public individuel qu’au public handicapé et du champ social. Chaque visiteur est accompagné et placé au centre du dispositif muséal par différentes propositions pensées selon les thématiques des expositions et venant rythmer la vie de l’institution.

 

Le public scolaire constitue une part importante des visiteurs. Des élèves de la maternelle aux écoles d’art sont accueillis chaque semaine et assistent à des visites commentées, des ateliers ou encore des projets spécifiques mélangeant les arts plastiques, la danse et la musique.

 

Les stages de création artistique pendant les vacances scolaires, les cours du soir, les anniversaires ou encore les visites en famille connaissent un grand succès auprès du public jeune. Des visites commentées, des ateliers, des conférences et des rencontres sont organisées régulièrement en lien avec la programmation artistique pour les adultes, seuls ou en groupe, mais aussi des propositions plus atypiques tel que le Yog’Art ou les Rendez-vous Poétiques.

 

 

Claude Lévêque, J'AI RÊVÉ D'UN AUTRE MONDE, 2000, néon. Photographie Pascal Martinez.
zoom < >
image 1
Claude Lévêque, J'AI RÊVÉ D'UN AUTRE MONDE, 2000, néon. Photographie Pascal Martinez.