Collection Lambert
en Avignon
5 rue Violette
84 000 Avignon
Ouvert tous les jours
sauf le lundi de 11h à 18h.
Juillet/août : tous les jours
de 11h à 19h.
> 2016
THE SLEEPWORKER Deux jeunes artistes au chômage 08 oct. 2016 L’été à la Collection Lambert Au Coeur — Amos Gitaï — Andres Serrano 03 juil. > 06 nov. 2016 AU COEUR Territoires de l'enfance 03 juil. > 06 nov. 2016 ANDRES SERRANO Torture 03 juil. > 25 sep. 2016 CHRISTOPHE GIN Prix Carmignac du photojournalisme 03 juil. > 06 nov. 2016 AMOS GiTAÏ Chronique d'un assassinat annoncé 03 juil. > 06 nov. 2016 De Warhol à Basquiat Les chefs d'oeuvres de la Collection Lambert au Musée de Vence 20 fév. > 22 mai 2016
> 2015
Andres Serrano, Ainsi soit-il + Un nouveau regard sur la Collection Lambert 20 déc. 2015 > 12 juin 2016 Adel Abdessemed Jalousies, Complicités avec Jean Nouvel 02 oct. 2015 > 17 jan. 2016 Exposition inaugurale Réouverture de la Collection Lambert agrandie 11 juil. > 18 oct. 2015 Patrice Chéreau, Un Musée imaginaire de David, Géricault, Goya, de La Tour à Bacon, Picasso, Richter... 11 juil. > 18 oct. 2015 Andres Serrano, Ainsi soit-il Programme hors les murs, Vence 22 mars > 30 août 2015
> 2014
DERNIERS JOURS Venez visiter La disparition des lucioles 21 nov. > 25 nov. 2014 Andres Serrano Palais Fesch, Ajaccio 27 juin > 29 sep. 2014 La disparition des lucioles Prison Sainte-Anne, 55 rue de la Banasterie, Avignon 18 mai > 25 nov. 2014
> 2013
Les Papesses Louise Bourgeois, Camille Claudel, Berlinde de Bruyckere, Kiki Smith, Jana Sterbak 09 juin > 11 nov. 2013
> 2012
Mirages d'Orient, grenades et figues de barbarie Chassé-croisé en Méditerranée 09 déc. 2012 > 28 avr. 2013 Les chefs-d'oeuvre de la donation Yvon Lambert 07 juil. > 11 nov. 2012
> 2011
Lawrence Weiner — Vik Muniz 11 déc. 2011 > 17 juin 2012 Le temps retrouvé Cy Twombly photographe et artistes invités 12 juin > 20 nov. 2011
> 2010
Je crois aux Miracles 10 ans de la Collection Lambert 12 déc. 2010 > 08 mai 2011 Miquel Barceló Terramare 27 juin > 07 nov. 2010
> 2009
Sans-Titre #1 Œuvres de la Collection Lambert, Peinture des années 1970-1980 24 oct. 2009 > 31 jan. 2010 Roni Horn 21 juin > 04 oct. 2009
> 2008
Retour de Rome 14 déc. 2008 > 31 mai 2009 Douglas Gordon Où se trouvent les clefs? 06 juil. > 02 nov. 2008 Le Grand tour Exposition de la Collection Lambert en Avignon à la Villa Medicis, Rome 05 mai > 15 juin 2008 Candice Breitz Post Script 10 fév. > 18 mai 2008
> 2007
J'embrasse pas 27 oct. 2007 > 20 jan. 2008 Cy Twombly Blooming, A Scattering of Blossoms and other Things 05 juin > 14 oct. 2007 Il faut rendre à Cézanne... 18 mars > 20 mai 2007
> 2006
Andres Serrano La part maudite 18 nov. 2006 > 11 fév. 2007 Figures de l'acteur Le paradoxe du comédien 08 juil. > 15 oct. 2006
> 2005
5 ans Les oeuvres de la Collection Lambert en Avignon 25 juin 2005 > 30 mai 2006 Theorema Une collection privée en Italie 05 fév. > 29 mai 2005
> 2004
Sol LeWitt / Christian Marclay 30 oct. 2004 > 16 jan. 2005 Eijanaika! Yes Future! Le Japon post XXe siècle 10 juil. > 10 oct. 2004 À Fripon Fripon et demi Pour une école buissonnière 21 fév. > 06 juin 2004
> 2003
Salla Tykkä Happy days 25 oct. 2003 > 25 jan. 2004 Francis Alÿs Le prophète et la mouche 25 oct. 2003 > 25 jan. 2004 Coollustre 25 mai > 28 sep. 2003 Rendez-Vous 4 25 jan. > 27 avr. 2003
> 2002
Photographier 01 juin > 24 nov. 2002
> 2001
Rendez-Vous 3 16 déc. 2001 > 28 avr. 2002 Collections d'artistes 01 juil. > 30 nov. 2001
> 2000
Rendez-Vous 2 01 déc. 2000 > 31 mars 2001 Rendez-Vous 1 27 juin > 01 oct. 2000
Exposition
03 juil. > 06 nov. 2016

AU COEUR

Territoires de l'enfance

AU CŒUR

3 juillet- 6 novembre

 

Une exposition née du projet de performance initiée 

par le Chorégraphe Thierry Thieû Niang sur une scénographie originale de Claude Lévêque

Dans le cadre du 70ème Festival d’Avignon

 

>

Le projet de performance

 

Cette nouvelle exposition estivale naît d’un projet de performance créé avec le chorégraphe Thierry Thieû Niang, fidèle de la Collection Lambert, et produit par le Festival d’Avignon, la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon et la Collection Lambert. Ce projet met en scène des enfants âgés de 9 à 17 ans, n’ayant jamais dansé, qui expérimentent le vocabulaire du corps, la précision d’un geste ou l’aboutissement d’une intention. Ils appréhendent la difficulté qui naît lorsqu’un corps se déséquilibre, vacille et tombe pour ensuite mieux se relever.

 

Les représentations auront lieu alternativement à la Chapelle des Pénitents Blancs, à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon puis dans les salles d’exposition de la Collection Lambert, renouvelant ainsi constamment le dispositif scénique.

 

Cinq grands artistes issus de différents champs ont accepté de se joindre au projet : Claude Lévêque décide de produire une œuvre originale en néon qui s’adaptera à chaque lieu de représentation, l’auteure Linda Lê écrit un texte qui sera dit durant la performance, la chanteuse Camille créé une comptine qui sera chantée par les enfants et le gambiste Robin Pharo les accompagnera sur scène. Pour finir, la styliste Agnès b. habillera chaque danseur avec des vêtements de ses collections.

 

>

L’ exposition

 

C’est en assistant aux premiers ateliers d’improvisation qu’Éric Mézil, directeur de la Collection Lambert et commissaire des expositions, est bouleversé par la fragilité, la pertinence et la vérité de ces enfants et adolescents qui « jouent à faire les morts ». Ils sont indéniablement déjà devenus une communauté singulière, capable de questionner et de remettre en question un système établi. Leur fragilité et leur engagement parlent d’éclosions, de chutes, de pertes et de consolations.

 

Là où les expositions engendrent habituellement des programmations culturelles et artistiques diverses qui leur font écho, Éric Mézil a choisi de prendre le musée à rebours et de faire de ce projet de performance le point de départ d’une grande exposition qui étend dans l’espace et le temps les formes sensibles mises en jeu par le travail effectué par le chorégraphe Thierry Thieû Niang.

L’exposition aura donc pour ambition d’investir le territoire exploré par le projet Au Cœur ; celui d’une jeunesse embarquée, engagée dans l’expérimentation des prémices, des essais, des apprentissages et de tous les possibles, où l’on peut s’effondrer et renaître.

 

>

Claude Lévêque, un fil conducteur

 

 

En créant la scénographie du projet Au Cœur, Claude Lévêque prend une place singulière dans cette nouvelle exposition qui occupera tout l’Hôtel de Montfaucon, récemment réhabilité par les architectes Berger&Berger.

 

Déjà sollicité à l’ouverture de la Collection Lambert en 2000 pour investir les combles du musée avec son œuvre grandiose J’ai rêvé d’un autre monde, Claude Lévêque reste l’un des artistes emblématiques du fonds. Proche du mouvement punk mais aussi d’autres cultures alternatives, il rejette l’acceptation aveugle et l’ordre établi.

 

Partant de son histoire personnelle, il travaille notre mémoire collective pour évoquer chez nous le 

primaire, la révolte et ces « passions que l’on croyait disparues ». Éric Mézil a donc choisi une vingtaine d’œuvres emblématiques de l’artiste allant des années 80 à aujourd’hui comme point de départ à l’exposition Au Cœur, évoquant toutes de manière significative l’aspect romantique et mélancolique de l’adolescence mais aussi la solitude, le doute lié à ce moment ambigu et révolté, pouvant être celui d’un premier deuil.

 

L’incroyable installation La Nuit, les œuvres en néon Dansez !, Lose myself, Rêvez, Now I wanna be a good boy, Je suis venu ici pour me cacher ou encore la sculpture Le Chemin blanc feront, entre autres, partie des œuvres exposées dans l’Hôtel de Montfaucon. Ces mots lumineux parfois joyeux mais souvent inquiétants viendront rythmer le parcours d’exposition comme les paroles d’une chanson qui restent gravées dans notre inconscient.

 

D’autres œuvres d’artistes de renommée internationale viendront s’inscrire dans les questionnements mis en jeu par l’exposition Au Cœur : L’installation vertigineuse d’Annette Messager Motion/Emotion occupera toute la salle de grande hauteur, l’œuvre énigmatique de Roni Horn This is me, this is you, la sculpture Mon enfant d’Adel Abdessemed, la série de portraits Mixed Blood de Marlène Dumas dans la salle principale de l’Hôtel de Montfaucon, Untitled (Placebo Landscape for Roni) de Felix Gonzalez-Torres, parterre de bonbons dorés réalisé en hommage à l’artiste Roni Horn, mais aussi des chefs-d’œuvre du fonds de la Collection Lambert tels les photographies des artistes Nan Goldin, Vibeke Tandberg, Bernard Faucon et Anna Gaskell, l’installation de François Xavier Courrèges...

 

>

Les artistes 

 

Adel Abdessemed, Anselm Kiefer, Felix Gonzalez-Torres, François-Xavier Courrèges, Marlène Dumas, Bernard Faucon, Ryan Gander, Gilbert & George, Nan Goldin, Roni Horn, Jonathan Horowitz, Bertrand Lavier, Claude Lévêque, Annette Messager, David Shrigley, Kiki Smith, Vibeke Tandberg, Salla Tykkä, Shimabuku.

 

Revez !, Claude Lévêque, 2008, néons multicouleurs, © ADAGP, Paris 2016, Photo Fabrice Seixas
zoom < >
image 1
Revez !, Claude Lévêque, 2008, néons multicouleurs, © ADAGP, Paris 2016, Photo Fabrice Seixas