Collection Lambert
en Avignon
5 rue Violette
84 000 Avignon
Ouvert tous les jours
sauf le lundi de 11h à 18h.
Juillet/août : tous les jours
de 11h à 19h.
Une exposition du 40e anniversaire du Centre Pompidou
06 juil. > 05 nov. 2017

LA VIE SECRÈTE DES PLANTES

Anselm Kiefer, Wolfgang Laib, Joseph Beuys, Lothar Baumgarten

Anselm Kiefer, La vie secrète des plantes, 2001-2002, branchage, gesso, fil de fer, plomb, toile, 380 x 1500 cm, 6 éléments de 190 x 280cm 4 éléments de 190 x 330cm © Anselm Kiefer, (c) Centre Pompidou, MNAM-CCI/Philippe Migeat/Dist. RMN-GP
zoom < >
image 1
Anselm Kiefer, La vie secrète des plantes, 2001-2002, branchage, gesso, fil de fer, plomb, toile, 380 x 1500 cm, 6 éléments de 190 x 280cm 4 éléments de 190 x 330cm © Anselm Kiefer, (c) Centre Pompidou, MNAM-CCI/Philippe Migeat/Dist. RMN-GP

Dans le cadre du 40e anniversaire du Centre Pompidou, la Collection Lambert accueille une des oeuvres emblématique d’Anselm Kiefer, figure majeure de la scène internationale et de la Collection Lambert.

 

En 2003, grâce à la générosité d’Yvon Lambert, La vie secrète des plantes, installation monumentale de 10 peintures sur châssis sur lesquelles s’entremêlent peinture, branchages, fils de fer, feuilles de plomb, entre dans les collections nationales du Centre Pompidou.

À l’heure où l’institution parisienne fête ses 40 ans, c’est tout naturellement que la Collection Lambert s’associe à ce projet d’anniversaire en exposant dans la salle de grande hauteur de ses nouveaux espaces l’oeuvre monumentale de ce grand artiste allemand qu’Yvon Lambert accompagna dans son installation en France où il demeure et travaille toujours aujourd’hui et dont il défendit le travail dans sa galerie parisienne.

 

À cet ensemble d’oeuvres majeures ont été associées certaines oeuvres prestigieuses d’Anselm Kiefer issues du fonds de la collection ainsi que des oeuvres d’autres artistes allemands, figures incontournables de la scène Artistique contemporaine, issues de grandes collections publiques et privées : Joseph Beuys dont Anselm Kiefer fut l’élève à la célèbre école de Dusseldorf tout comme Lothar Baumgarten, et Wolgang Laib auquel l’artiste voue une admiration particulière au point qu’il inaugura un de ses célèbres couloirs de cire dans son atelier/lieu de vie à Barjac dans le sud de la France. 

 

À travers le dialogue sensible initié entre les oeuvres de ces artistes, La vie secrète des plantes convoque tour à tour l’Histoire, les mythes anciens et les philosophies stellaires, et dans une cosmogonie qui rend hommage au pouvoir de la nature, le rapport poétique entre le microcosme et le macrocosme dévoile au fil des salles les secrets d’un univers où se déploient les interactions magiques et essentielles entre le monde terrestre et celui des astres. 

 

Dépouillement et foisonnement dessinent ainsi les contours d’un rapport de l’homme à la nature et à son essence propre où seule la poésie de l’expérience ouvre la voie vers une réflexion commune sur l’existence.

 

« Le Centre Pompidou fête ses 40 ans en 2017 partout en France. Pour partager cette célébration avec les plus larges publics, il propose un programme inédit d’expositions, de prêts exceptionnels, de manifestations et d’événements pendant toute l’année. 

Expositions, spectacles, concerts, conférences et rencontres sont présentés dans quarante villes françaises, en partenariat avec un musée, un centre d’art contemporain, une scène de spectacle, un festival, un acteur du tissu culturel et artistique français...

Au croisement des disciplines, à l’image du Centre Pompidou, ces projets témoigent de son engagement depuis sa création aux cotés des institutions cuturelles en région, acteurs essentiels de la diffusion et de la valorisation de l’art de notre temps. »