Collection Lambert
en Avignon
5 rue Violette
84 000 Avignon
Ouvert tous les jours
sauf le lundi de 11h à 18h.
Juillet/août : tous les jours
de 11h à 19h.
> 2019
Basquiat Remix Matisse, Picasso, Twombly 01 juil. > 29 sep. 2019 Vik Muniz Imaginária 01 juil. > 22 sep. 2019 Miryam Haddad Le sommeil n'est pas un lieu sûr 01 juil. > 29 sep. 2019 A Normal Working Day Various Days 01 juil. > 22 sep. 2019 Francesco Vezzoli Le Lacrime Dei Poeti 02 mars > 10 juin 2019 Rêvez ! #3 Exposer les scènes émergentes 02 mars > 10 juin 2019
> 2018
UN ART DE NOTRE TEMPS ! Œuvres de la Collection Lambert 05 nov. 2018 > 26 mai 2019 Ligne Forme Couleur Ellsworth Kelly (1923-2015) dans les collections françaises 05 juil. > 04 nov. 2018 Claire Tabouret Les Veilleurs 05 juil. > 04 nov. 2018 Christian Lutz Anatomies du pouvoir 05 juil. > 04 nov. 2018 JE T'AIME, JE T'AIME La Collection Lambert à Montévidéo, Marseille 16 fév. > 25 fév. 2018
> 2017
DJAMEL TATAH Échos avec des dessins et peintures classiques et les monochromes de la Collection Lambert 03 déc. 2017 > 20 mai 2018 RÊVEZ # 2 Exposition pour la jeune création 03 déc. 2017 > 20 mai 2018 J'♥ Avignon Les artistes et la Collection Lambert 03 déc. 2017 > 20 mai 2018 ON AIME L'ART...!! Un choix d'Éric Mézil parmi les oeuvres de la Collection agnès b. 06 juil. > 05 nov. 2017 LA VIE SECRÈTE DES PLANTES Anselm Kiefer, Wolfgang Laib, Joseph Beuys, Lothar Baumgarten 06 juil. > 05 nov. 2017 LEILA ALAOUI Je te pardonne 06 juil. > 05 nov. 2017 KEITH HARING 06 juil. > 05 nov. 2017 La Figuration Libre dans la Collection Lambert Jean-Charles Blais, Rémi Blanchard, Loïc Le Groumellec 28 fév. > 05 juin 2017
> 2016
LES COMBAS DE LAMBERT Robert Combas 11 déc. 2016 > 05 juin 2017 Chefs d'oeuvre du Musée Angladon — Collection Jacques Doucet Van Gogh, Modigliani, Degas, Cézanne... 11 déc. 2016 > 26 fév. 2017 RÊVEZ ! Exposition et prix Yvon Lambert pour la jeune création 11 déc. 2016 > 05 juin 2017 L’été à la Collection Lambert Au Coeur — Amos Gitaï — Andres Serrano 03 juil. > 06 nov. 2016 AU COEUR Territoires de l'enfance 03 juil. > 06 nov. 2016 ANDRES SERRANO Torture 03 juil. > 25 sep. 2016 CHRISTOPHE GIN Prix Carmignac du photojournalisme 03 juil. > 06 nov. 2016 AMOS GiTAÏ Chronique d'un assassinat annoncé 03 juil. > 06 nov. 2016 De Warhol à Basquiat Les chefs d'oeuvres de la Collection Lambert au Musée de Vence 20 fév. > 22 mai 2016
> 2015
Andres Serrano, Ainsi soit-il + Un nouveau regard sur la Collection Lambert 20 déc. 2015 > 12 juin 2016 Adel Abdessemed Jalousies, Complicités avec Jean Nouvel 02 oct. 2015 > 17 jan. 2016 Exposition inaugurale Réouverture de la Collection Lambert agrandie 11 juil. > 18 oct. 2015 Patrice Chéreau, Un Musée imaginaire de David, Géricault, Goya, de La Tour à Bacon, Picasso, Richter... 11 juil. > 18 oct. 2015 Andres Serrano, Ainsi soit-il Programme hors les murs, Vence 22 mars > 30 août 2015
> 2014
DERNIERS JOURS Venez visiter La disparition des lucioles 21 nov. > 25 nov. 2014 Andres Serrano Palais Fesch, Ajaccio 27 juin > 29 sep. 2014 La disparition des lucioles Prison Sainte-Anne, 55 rue de la Banasterie, Avignon 18 mai > 25 nov. 2014
> 2013
Les Papesses Louise Bourgeois, Camille Claudel, Berlinde de Bruyckere, Kiki Smith, Jana Sterbak 09 juin > 11 nov. 2013
> 2012
Mirages d'Orient, grenades et figues de barbarie Chassé-croisé en Méditerranée 09 déc. 2012 > 28 avr. 2013 Les chefs-d'oeuvre de la donation Yvon Lambert 07 juil. > 11 nov. 2012
> 2011
Lawrence Weiner — Vik Muniz 11 déc. 2011 > 17 juin 2012 Le temps retrouvé Cy Twombly photographe et artistes invités 12 juin > 20 nov. 2011
> 2010
Je crois aux Miracles 10 ans de la Collection Lambert 12 déc. 2010 > 08 mai 2011 Miquel Barceló Terramare 27 juin > 07 nov. 2010
> 2009
Sans-Titre #1 Œuvres de la Collection Lambert, Peinture des années 1970-1980 24 oct. 2009 > 31 jan. 2010 Roni Horn 21 juin > 04 oct. 2009
> 2008
Retour de Rome 14 déc. 2008 > 31 mai 2009 Douglas Gordon Où se trouvent les clefs? 06 juil. > 02 nov. 2008 Le Grand tour Exposition de la Collection Lambert en Avignon à la Villa Medicis, Rome 05 mai > 15 juin 2008 Candice Breitz Post Script 10 fév. > 18 mai 2008
> 2007
J'embrasse pas 27 oct. 2007 > 20 jan. 2008 Cy Twombly Blooming, A Scattering of Blossoms and other Things 05 juin > 14 oct. 2007 Il faut rendre à Cézanne... 18 mars > 20 mai 2007
> 2006
Andres Serrano La part maudite 18 nov. 2006 > 11 fév. 2007 Figures de l'acteur Le paradoxe du comédien 08 juil. > 15 oct. 2006
> 2005
5 ans Les oeuvres de la Collection Lambert en Avignon 25 juin 2005 > 30 mai 2006 Theorema Une collection privée en Italie 05 fév. > 29 mai 2005
> 2004
Sol LeWitt / Christian Marclay 30 oct. 2004 > 16 jan. 2005 Eijanaika! Yes Future! Le Japon post XXe siècle 10 juil. > 10 oct. 2004 À Fripon Fripon et demi Pour une école buissonnière 21 fév. > 06 juin 2004
> 2003
Salla Tykkä Happy days 25 oct. 2003 > 25 jan. 2004 Francis Alÿs Le prophète et la mouche 25 oct. 2003 > 25 jan. 2004 Coollustre 25 mai > 28 sep. 2003 Rendez-Vous 4 25 jan. > 27 avr. 2003
> 2002
Photographier 01 juin > 24 nov. 2002
> 2001
Rendez-Vous 3 16 déc. 2001 > 28 avr. 2002 Collections d'artistes 01 juil. > 30 nov. 2001
> 2000
Rendez-Vous 2 01 déc. 2000 > 31 mars 2001 Rendez-Vous 1 27 juin > 01 oct. 2000
Exposition
05 juil. > 04 nov. 2018

Ligne Forme Couleur

Ellsworth Kelly (1923-2015) dans les collections françaises

Ligne Forme Couleur 

Ellsworth Kelly (1923-2015) dans les collections françaises 

5 juillet – 4 novembre 2018 

 

Une exposition conçue par l’Institut national d’histoire de l’art 

 

La Collection Lambert accueille une grande exposition consacrée au peintre américain Ellsworth Kelly (1923-2015). Elle réunit autour d’une donation exceptionnelle de 54 estampes destinées à rejoindre les collections de la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), des oeuvres issues de collections françaises, aussi bien publiques que privées. Le commissariat en est assuré par Éric de Chassey, directeur de l’INHA et spécialiste de la peinture étatsunienne. Le titre de l’exposition est celui d’un livre d’artiste dont Kelly fit le projet pendant son séjour en France, en 1951 : Line Form Color. 

 

Exposer ce grand maître du XXème siècle à la Collection Lambert est essentiel à plus d’un titre : l’artiste a entretenu toute sa vie un rapport privilégié avec la France, et il annonçait les problématiques sensibles qui seront à l’oeuvre chez les tenants de l’art minimal dont les noms ont participé au rayonnement de la Collection (Robert Ryman, Brice Marden, Robert Mangold, Sol LeWitt...) et que l’on retrouve en échos dans l’accrochage du fonds permanent. 

 

Après avoir participé comme soldat à la libération de la France durant la seconde guerre mondiale, il revint s’y installer de 1948 à 1954, avant d’y faire plusieurs séjours tout au long de sa vie. Il y rencontre Picasso, Calder, Brancusi, Arp, y découvre Matisse, Monet et les abstraits géométriques qui influenceront sa peinture, notamment dans sa quête de l’épure, de l’équilibre et de l’intensité des sensations.

 

C’est là, à partir de 1949, qu’il met au point une méthode éloignée des paradigmes de l’abstraction lyrique et de l’expressionnisme abstrait alors en vogue en Europe et aux États-Unis. Il duplique des formes trouvées dans la réalité ou produites par le hasard et, pour reprendre ses mots, les « vide de leur contenu figuratif [pour] projeter l’oeuvre dans un nouvel espace », développant un vocabulaire singulier où lignes, formes et couleurs entretiennent et produisent des liens inédits. 

À l’instar de Franck Stella ou de Jasper Johns dont il côtoie les oeuvres de retour aux États–Unis, il renouvelle profondément les possibilités de l’abstraction et de la peinture en général, annonçant les changements radicaux opérés par les nouvelles avant-gardes. Ses oeuvres abstraites, envisagées comme autant de mises en volume de la peinture, induisent non seulement de nouvelles manières de peindre mais aussi de regarder et d’expérimenter l’oeuvre. 

 

Son lien avec la France vient d’être réaffirmé par le Studio Ellsworth Kelly qui a souhaité faire don de 54 estampes de l’artiste à la bibliothèque de l’Institut national d’histoire de l’art (INHA), déjà riche d’une collection d’estampes constituée entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe par le grand mécène Jacques Doucet. 

 

Cet ensemble permet d’observer la manière dont Kelly a, tout au long de sa carrière, expérimenté les possibilités que peut offrir l’image imprimée, depuis sa première lithographie réalisée aux Beaux-arts de Paris en 1949 jusqu’aux oeuvres monumentales sur papier des années 2000. Il révèle des aspects méconnus du travail de l’artiste, avec notamment la série de lithographies en couleur abstraites et celle consacrée à la représentation linéaire de plantes, réalisées à Paris au milieu des années 1960, ou encore les variations qui, en 1988, prennent pour motifs son propre visage ou celui d’un de ses proches. 

 

Cette donation exceptionnelle, dont ce sera la première présentation au public, sera accompagnée d’une sélection d’oeuvres d’Ellsworth Kelly – tableaux, dessins, collages et estampes – qui se trouvent aujourd’hui dans les collections françaises, publiques et privées, dont de nombreuses oeuvres inédites ou dont l’accès est ordinairement limité à quelques privilégiés.