Collection Lambert
en Avignon
5 rue Violette
84 000 Avignon
Ouvert tous les jours
sauf le lundi de 11h à 18h.
Juillet/août : tous les jours
de 11h à 19h.
> 2016
THE SLEEPWORKER Deux jeunes artistes au chômage 08 oct. 2016 L’été à la Collection Lambert Au Coeur — Amos Gitaï — Andres Serrano 03 juil. > 06 nov. 2016 AU COEUR Territoires de l'enfance 03 juil. > 06 nov. 2016 ANDRES SERRANO Torture 03 juil. > 25 sep. 2016 CHRISTOPHE GIN Prix Carmignac du photojournalisme 03 juil. > 06 nov. 2016 AMOS GiTAÏ Chronique d'un assassinat annoncé 03 juil. > 06 nov. 2016 De Warhol à Basquiat Les chefs d'oeuvres de la Collection Lambert au Musée de Vence 20 fév. > 22 mai 2016
> 2015
Andres Serrano, Ainsi soit-il + Un nouveau regard sur la Collection Lambert 20 déc. 2015 > 12 juin 2016 Adel Abdessemed Jalousies, Complicités avec Jean Nouvel 02 oct. 2015 > 17 jan. 2016 Exposition inaugurale Réouverture de la Collection Lambert agrandie 11 juil. > 18 oct. 2015 Patrice Chéreau, Un Musée imaginaire de David, Géricault, Goya, de La Tour à Bacon, Picasso, Richter... 11 juil. > 18 oct. 2015 Andres Serrano, Ainsi soit-il Programme hors les murs, Vence 22 mars > 30 août 2015
> 2014
DERNIERS JOURS Venez visiter La disparition des lucioles 21 nov. > 25 nov. 2014 Andres Serrano Palais Fesch, Ajaccio 27 juin > 29 sep. 2014 La disparition des lucioles Prison Sainte-Anne, 55 rue de la Banasterie, Avignon 18 mai > 25 nov. 2014
> 2013
Les Papesses Louise Bourgeois, Camille Claudel, Berlinde de Bruyckere, Kiki Smith, Jana Sterbak 09 juin > 11 nov. 2013
> 2012
Mirages d'Orient, grenades et figues de barbarie Chassé-croisé en Méditerranée 09 déc. 2012 > 28 avr. 2013 Les chefs-d'oeuvre de la donation Yvon Lambert 07 juil. > 11 nov. 2012
> 2011
Lawrence Weiner — Vik Muniz 11 déc. 2011 > 17 juin 2012 Le temps retrouvé Cy Twombly photographe et artistes invités 12 juin > 20 nov. 2011
> 2010
Je crois aux Miracles 10 ans de la Collection Lambert 12 déc. 2010 > 08 mai 2011 Miquel Barceló Terramare 27 juin > 07 nov. 2010
> 2009
Sans-Titre #1 Œuvres de la Collection Lambert, Peinture des années 1970-1980 24 oct. 2009 > 31 jan. 2010 Roni Horn 21 juin > 04 oct. 2009
> 2008
Retour de Rome 14 déc. 2008 > 31 mai 2009 Douglas Gordon Où se trouvent les clefs? 06 juil. > 02 nov. 2008 Le Grand tour Exposition de la Collection Lambert en Avignon à la Villa Medicis, Rome 05 mai > 15 juin 2008 Candice Breitz Post Script 10 fév. > 18 mai 2008
> 2007
J'embrasse pas 27 oct. 2007 > 20 jan. 2008 Cy Twombly Blooming, A Scattering of Blossoms and other Things 05 juin > 14 oct. 2007 Il faut rendre à Cézanne... 18 mars > 20 mai 2007
> 2006
Andres Serrano La part maudite 18 nov. 2006 > 11 fév. 2007 Figures de l'acteur Le paradoxe du comédien 08 juil. > 15 oct. 2006
> 2005
5 ans Les oeuvres de la Collection Lambert en Avignon 25 juin 2005 > 30 mai 2006 Theorema Une collection privée en Italie 05 fév. > 29 mai 2005
> 2004
Sol LeWitt / Christian Marclay 30 oct. 2004 > 16 jan. 2005 Eijanaika! Yes Future! Le Japon post XXe siècle 10 juil. > 10 oct. 2004 À Fripon Fripon et demi Pour une école buissonnière 21 fév. > 06 juin 2004
> 2003
Salla Tykkä Happy days 25 oct. 2003 > 25 jan. 2004 Francis Alÿs Le prophète et la mouche 25 oct. 2003 > 25 jan. 2004 Coollustre 25 mai > 28 sep. 2003 Rendez-Vous 4 25 jan. > 27 avr. 2003
> 2002
Photographier 01 juin > 24 nov. 2002
> 2001
Rendez-Vous 3 16 déc. 2001 > 28 avr. 2002 Collections d'artistes 01 juil. > 30 nov. 2001
> 2000
Rendez-Vous 2 01 déc. 2000 > 31 mars 2001 Rendez-Vous 1 27 juin > 01 oct. 2000
Exposition
10 fév. > 18 mai 2008

Candice Breitz

Post Script

Sur la scène artistique contemporaine, Candice Breitz apparaît comme un véritable symptôme de notre époque. Représentatif de la génération Postproduction, son travail surprend par une utilisation radicale des nouvelles technologies. À l’instar d’autres artistes de renommée internationale arrivés sur le devant de la scène artistique dans les années 90 – Philippe Parreno, Douglas Gordon, Pierre Huyghe, Christian Marclay, Francesco Vezzoli –, elle utilise le sampling, le cut up, le détournement, le piratage d’images comme autant de nouveaux mediums de création.
Née en Afrique du sud, pays où la télévision se développe en même temps qu’apparaissent dans les foyers les premiers magnétoscopes – permettant tout à la fois l’enregistrement des programmes et leur visionnage en dehors des contraintes imposées par les médias de masse (temporalité, contrôle, censure…) –, Candice Breitz oriente très vite son travail sur le potentiel émancipateur qu’offrent ces nouvelles technologies. Refusant la posture d’un consommateur passif d’images formatées, elle sélectionne, prélève, découpe, détourne pour recomposer son propre scénario.


Les œuvres qui en résultent ont ainsi en commun aussi bien leur fascination pour les images produites par les médias de masse — publicités de magazines, clips musicaux, soap opéras, films hollywoodiens — qu’un certain recul critique à leur égard. Car si la culture globale est bien au centre du travail de l’artiste, il ne s’agit en rien d’une mystification béate, mais bien de la création d’une nouvelle relation entre le spectateur et ces images, plus complexe et critique que celle induite par leur réseau de diffusion traditionnel.


Au-delà du potentiel critique qu’elles génèrent, les œuvres de Candice Breitz donnent au spectateur les clefs d’un nouveau savoir et par la même le pouvoir de repenser sa façon d’être au monde. Car si les dispositifs qu’elle crée rivalisent tous de complexité, d’ingéniosité technologique, ils ont en commun de placer le spectateur au centre d’une proposition aussi claire que séduisante : se réapproprier le monde médiatique, le façonner à son idée.